Bio

Catherine est née à Paris. Elle a voyagé, vécu en Irlande, exercé de nombreux métiers avant de commencer une carrière comme ambassadrice de la chanson française, en Flandre, Belgique.
Elle a tourné et enregistré avec les meilleurs musiciens de jazz flamands (cd : « Est-ce ainsi que les hommes vivent »), a été la chanteuse du groupe swing musette « les p’tits Belges » avec Koen de Cauter. Depuis de nombreuses années elle met de la poésie en musique et écrit ses propres textes (publiés aux éditions Maëlström) Elle chante Jean Claude Carrière, Norge, Rimbaud, Cendrars et maintenant Zéno Bianu.
Avec les albums : « Trio », « Mémoires », « L’étrangère » (EMI), « Valses » elle a fait des tournées en Extrême-Orient, a participé à des festivals de musique du monde et de jazz.

Un de ses derniers projets est un duo avec l’accordéoniste Philippe Thuriot autour du thème de la valse. Sa musique a été arrangée pour orchestre classique (Prima la Musica), quintet à cordes (Piacevole), ou ensemble de cuivres (avec le groupe français « Une anche passe »).
Elle chante et compose en français et bizarrement son trajet lui a surtout fait rencontrer un public non francophone.
Parallèlement à son trajet d’auteur compositeur elle s’intéresse à la voix sous toutes ses formes, au travail de gens comme Meredith Monk, David Moss.
Elle a participé à des projets plus expérimentaux, notamment avec le musicien John Gilbert Colman pour le projet « Correspondances » basé sur l’improvisation.

Elle est une artiste atypique et inclassable. Bien que sa voix parfois évoque Piaf, Cora Vaucaire, ou Gréco, qu’elle soit inspirée par Claude Nougaro et le jazz, son univers est ouvert sur le monde, ses origines méditerranéennes et juives, l’Afrique.
Elle se produit parfois en solo avec les instruments dont elle s’inspire pour composer.
Elle aime les collaborations inédites.

Elle a enregistré 6 albums sur son nom dont les 2 derniers chez EMI et participé à d’autres projets comme « Les p’tits belges » et « Olla Vogala ».

Elle se produit en duo avec Philippe Thuriot avec le programme « Valses »
En duo avec Thomas Noël avec le programme « Ellil »
En quartet avec Koen de Cauter, Piet Verbist, Philippe Thuriot avec le programme « Heureux qui comme Ulysse ».

Et pour les circonstances intimes elle aime donner des concerts solos « les Grands Oiseaux ».

Christian Bobin écrit:
« Vous avez sur le bout de la langue une petie graine de mélancolie qui donne à votre chant une lumière chaude et fraternelle ».

Jazz festival Nanjing, 2002